Messe

Notre page Facebook

Paroisse Sainte Anne de Six-Fours

VENDREDI 23 MARS – 19h30

CONFÉRENCE ÉSOTERISME - EXORCISME

PAR LE P. FROPPO

Liens

Vendredi 9 Novembre, vers 19h30, sous une pluie devenue quotidienne, c’est dans la salle Malraux que plus de 300 personnes se sont retrouvées pour vivre quelques heures sous le soleil du Brésil. La Paroisse Sainte Anne, organisatrice, a réussi à nous faire voyager, destination Rio, le temps d’une soirée. En effet, Caïpirinha,Coxinha, brigadeiro , Feijoada (dont l'origine réside dans l’histoire des esclaves à l'époque coloniale. La tradition dit que ces esclaves des plantations préparaient la feijoada à partir des restes des dîners de fête de leurs maîtres. Ses ingrédients sont principalement le haricot noir, le riz et la viande de Porc) et tant d’autres mets brésiliens typiques ont ravi nos papilles.

Les musiciens ont su, eux, ravir les amateurs de samba, et musiques brésiliennes.

Les enfants du catéchisme nous ont diverti avec un quadrille qu’ils avaient travaillé depuis plusieurs semaines et qui a fait la joie de certains parents très heureux d’y participer.

Les adolescents et jeunes de l’Aumônerie nous ont présenté le flash-mob qu’ils ont dansé à Lourdes, durant leur pèlerinage diocésain.

Le ton de la soirée était donné, la fête était au rendez-vous ! Une démonstration de capoeira par l’association Batakorin a pu impressionner les non-initiés ou enchanter les amateurs de cet art martial afro-brésilien qui aurait ses racines dans les techniques de combat et les danses des peuples africains du temps de l'esclavage au Brésil. Elle se distingue des autres arts martiaux par son côté ludique et souvent acrobatique.

Le cours de la soirée fût rythmé par les chants brésiliens, la danse et le sourire de chaque personne, petits et grands, visiblement enchantée de ce séjour au pays de nos Pères et Sœurs, aux pieds du Christ du Corcovado.

C’est dans la joie et toujours en musique que la soirée s’achève, sur scène pour la plupart d’entre-nous, avec un Notre Père chanté à l’unissons et un Resucito devenu « culte » dans notre Paroisse pour célébrer notre bonheur d’être réunis.

C’est épuisé que chacun range, nettoie et se quitte après minuit, en se promettant de faire encore mieux l’année prochaine !

Cette Fête Brésilienne, où toutes les générations étaient réunies, n’aurait pu être réussie sans le travail de tous les bénévoles de notre paroisse. Merci René pour ton travail et ta générosité, merci Dany pour ta disponibilité, merci à toutes et tous pour votre temps, votre dévouement et votre amitié. Merci chers Pères et Sœurs de partager avec nous votre amour du Brésil.

Merci, à tous les musiciens venus enchanter notre soirée par leur talent, merci à la Communauté RECADO, à Stéphane, Kilian et le groupe AGUA FOGO.

Merci Seigneur…pour tout….