Vie de la Paroisse

En ce Vendredi soir pluvieux,le concert tant attendu de Glorious réchauffe notre soirée et ramène un peu de soleil dans la grisaille...Pas moins de 700 personnes sont rassemblées dans notre paroisse pour chanter, prier et danser sur les musiques du groupe de pop louange.

A 20h30, l'église est plongée dans le noir et seul le choeur illuminé attend impatiemment, comme la foule venue très nombreuse, que le spectacle commence.

 SAM5103

Les voilà, le sourire aux lèvres ils arrivent sous les cris, applaudissements et acclamations pour enflammer nos coeurs d'une "joie immense"!

 SAM5232 2

 SAM5250

Nous pouvons, encouragés par les chanteurs, bondir, pousser des cris de joie et louer Jésus de tout notre coeur.

 SAM5511

 SAM5560

 SAM5572

 SAM5691

 SAM5612

Au milieu du concert, nous sommes invités à la méditation et la prière. Quel bonheur de vivre l'espérance de l'Evangile!

 SAM5898

Les morceaux se succèdent entre prières et louange pour la gloire de Dieu.

 SAM5827

 SAM5971

 SAM6001

 SAM5928

Comment ne pas ressentir , parmi nous, la force de l'Esprit Saint invoqué par tant de mains levées ?

 SAM5283

 SAM5943

La soirée touche à sa fin, les jeunes des différentes paroisses et aumôneries venus de tout le diocèse ne semblent pas vouloir terminer la fête. Mais après la bénédiction finale donnée par le Père Ronicès, curé de notre paroisse et tous les prêtres présents ce soir,

 SAM6081

 SAM6088

le groupe nous place sous la bénédiction de Marie avec un "Je vous salue" chargé d'émotions.

 SAM6091

 SAM6098

 SAM6101

Un grand merci à Glorious pour son talent, sa gentillesse et son témoignage.

 SAM5959

 SAM6010

 SAM6071

 La magnifique ambiance de cette soirée a touché toutes les personnes présentes y compris les bénévoles et les jeunes de notre paroisse venus nombreux pour ce concert exceptionnel.

 SAM5097

 SAM6123

Au revoir Glorious, soyez assurés de nos prières et à très bientôt...

 SAM6107

 

...

Lourdes 2014

Pèlerinage des jeunes

"Qu'as-tu fait des promesses de ton Baptême !"

 Lourdes001Lourdes002

 

 

Lourdes003

 

"Lourdes 2014, j'y étais !..."

 

Six-Fours, le lundi 27 octobre 2014, 7h30 ... ça y est ! Nous partons pour Lourdes ! Les jeunes du Beausset et de Montéty nous accompagnent dans le car.

Lourdes004

Lourdes005

 

 

 

Après un temps de Prière durant lequel nous contemplons les Mystères joyeux du Rosaire, chacun trouve une occupation pour le voyage.

 

L'avant du car se concentre sur une devinette de logique proposée par Soeur Nelisa. Cela va nous occuper tous un certain temps.

 

 

 

 

12h00, nous nous arrêtons sur une aire d'autoroute pour prendre notre repas.

Lourdes007

Lourdes006

Lourdes008

Lourdes009

Lourdes010

C'est en fin d'après-midi que nous arrivons à Lourdes. Nous sommes accueillis par le Père Marc et par Solange qui nous souhaitent la bienvenue.

Lourdes011

Chacun récupère ses bagages et nous montons vers notre hôtel. Juste le temps de laisser les valises à la réception et nous descendons au Sanctuaire pour célébrer notre première Messe à la Basilique Notre Dame du Rosaire.

 

 

Lourdes012

 Lourdes013Lourdes014

 Lourdes015

Lourdes016

Lourdes017

Lourdes018

 

 

 

C'est à la nuit tombée que nous rejoignons notre hôtel pour le dîner.

 

 

 

 

 

 

 

 

Lourdes019Petite question : combien faut-il de filles pour renverser un verre d'eau en moins de trois minutes après leur arrivée à table ? Réponse : deux ! Chiara et Marion. Bravo les filles !

 

Lourdes022

Lourdes020

Lourdes021

Lourdes023

Après le repas, Soeur Vânia, Jocelyne et Andrée s'occupent de la répartition des chambres. Puis, nous redescendons au Sanctuaire pour notre première veillée. Plusieurs temps se succèdent : louange, sketches, Adoration ...

 Lourdes024

Lourdes027

 

 

Nous terminons notre journée par un premier passage à la Grotte, le tout premier pour Soeur Nelisa et moi, ainsi que pour un certain nombre de nos jeunes. Ce fut un moment très fort pour nous tous.

 

 

 

 

Lourdes025

Lourdes026

Lourdes037

Lourdes038

De retour à l'hôtel, une question de la plus haute importance préoccupe nos jeunes : "Qui est avec moi dans la chambre ?". Le suspense est enfin levé ! Soeur Vânia, Jocelyne et Andrée ont visiblement bien oeuvré. Je pense que tous nos jeunes étaient enchantés de leurs compagnons de chambrée. Certes, certains regroupements étaient un peu plus "bruyants" que d'autres, n'est-ce pas Julien, Jérémy, Nicolas et Jonas ?... Il suffit de regarder les photos qui suivent pour s'en rendre compte ! Mais tout s'est très bien passé. Chacun a su être raisonnable. Vous nous avez bien montré durant ces quatre jours que nous pouvions avoir confiance en vous.

Lourdes031

Lourdes030

Lourdes028

Lourdes036

Lourdes034

Lourdes032

Lourdes033

Lourdes035

Lourdes029

Après une douche rapide, chacun va se coucher.

 

Mardi 28 octobre, 7h00 ... le Père Augusto et les catéchistes sonnent le clairon ! Nous pensions que la tâche serait difficile compte tenu du peu de temps de sommeil de cette première nuit. Pas du tout ! Avant 7h30 tous sont prêts (et en pleine forme) à descendre pour le petit déjeuner. Maintenant qu'il fait jour, c'est l'occasion de constater que si certains ont une chambre plutôt petite avec quatre lits, d'autres profitent d'une chambre plus spacieuse avec en prime un balcon, n'est-ce pas Filip et Jean-Baptiste ... pas trop dure la vie ?

 Lourdes040

Lourdes041

Après être remontés nous laver les dents, nous nous dirigeons vers le Sanctuaire.

Lourdes042

Lourdes057

 

 

 

 

Après un premier passage, de jour, à la Grotte pour confier notre journée à Marie, nous nous dirigeons vers la salle Sainte Bernadette pour un temps de chants et de Louange suivi des Laudes.


 

 

 

 

 

C'est ensuite le moment de se séparer en deux groupes : collégiens et lycéens.

Les Lycéens ont la grande joie de célébrer la Messe à la Grotte.

 Lourdes043

Lourdes044

La matinée se poursuit pour eux avec un temps d'enseignement.

Pour les collégiens, nous commençons par un premier temps d'enseignement par le Père Ronan sur les effets et les conséquences du Baptême dans nos vies. Tous, jeunes et adultes sont captivés ... Je reprendrai un commentaire de nos jeunes : "Trop stylé le Père !". Effectivement, je pense que le message est bien passé. Nous nous réunissons ensuite en petits groupes pour reprendre et prolonger la réflexion sur l'enseignement que nous venons de recevoir. Dans mon groupe, la discussion se poursuit sur le thème : "Comment assumer et remplir notre mission de Baptisés dans notre vie quotidienne ?".

Nous devons interrompre nos échanges : il est bientôt 10h45, l'heure de la Messe.

Lourdes045

Lourdes048

 

 

 

Nous nous retrouvons ensuite devant la Basilique pour la photo de groupe.

 

Lourdes049

 

 

 

Il s'en est fallu de peu que nous ne perdions Soeur Nelisa dans la foule !

 

Lourdes050

 

 

 

 

 

Lourdes046

Lourdes047

Deuxième petite question : Combien d'adolescents peuvent tenir en équilibre sur un banc de trois places le temps d'une photo ? Réponse : au moins sept (quatre ou cinq sur l'assise et deux ou trois sur le dossier) ! L'équilibre fut précaire, mais eut au moins le mérite de tenir (de même que le banc) le temps de la photo.

Lourdes051

Lourdes052

Lourdes175

Lourdes053

 

 

 

Il est temps de remonter à l'hôtel pour déjeuner.

Au moment de repartir, la joie est à son comble dans le hall de l'hôtel.

 

 

 

Lourdes054

Lourdes055

Les lycéens passeront aux piscines en début d'après-midi puis auront un temps de rugby. Finalement, l'attente fut longue aux piscines pour les filles qui ont conclu l'après-midi par un temps libre et Julien, notre seul garçon lycéen, nous a rejoints après son passage aux piscines.

 

Pour les collégiens, l'après-midi commence tranquillement par la projection d'un film sur Sainte Bernadette.

Pour la deuxième partie de l'après-midi, deux activités nous étaient proposées. La première consiste à suivre le chemin de Bernadette à Lourdes, la deuxième consiste à se rendre à Bartrès, village situé à 4 km de Lourdes, où Bernadette vécut à deux reprises : chez une nourrice lorsqu'elle était bébé puis durant quelques mois à l'âge de 13 ans (juste avant les apparitions) pour aider sa nourrice. Les organisateurs nous ont prévenu : la deuxième solution est assez sportive ...

Lourdes056

Nos jeunes ne le savent pas encore, mais nous avons décidé que ceux qui n'étaient encore jamais venus à Lourdes feraient le chemin de Bernadette, guidés par Jocelyne et Andrée. Quant-à ceux qui sont déjà venus à Lourdes ... une "petite marche" les attend pour aller jusqu'à Bartrès ... guidés par Soeur Vânia et le Père Augusto. Préparez les chaussures ! Il y a donc 8 km aller/retour et environ 80 m de dénivelé. Mais suivons d'abord le chemin de Bernadette à travers Lourdes ...

Lourdes061

Le parcours commence par le Moulin de Boly, maison où naquit Bernadette Soubirous le 7 janvier 1844. Elle y passa les 10 premières années de sa vie, des années heureuses au sein d'une famille aimante. Nous prions Saint Joseph pour nos familles.

 

Lourdes058

Lourdes059

 Lourdes060

Lourdes062

Nous poursuivons ensuite notre route vers le Cachot.

En 1854, ne pouvant plus payer son loyer, la famille est expulsée et trouve refuge, en 1857, dans la prison désaffectée de la ville. Durant ces années, Bernadette passera quelques mois comme domestique à la ferme de Bartrès (que l'autre groupe ne va pas tarder à rejoindre ...).

Le 11 février 1858, Bernadette part ramasser du bois à la grotte de Massabielle et voit pour la première fois une "mystérieuse Dame" qui lui sourit.

 

Lourdes063

A notre arrivée au cachot, nous prions une dizaine de Chapelet, puis nous découvrons avec étonnement les conditions de vie de Bernadette durant ces années : une seule minuscule pièce où vivent les six membres de la famille. Nous prions pour les personnes qui n'ont pas de quoi vivre ou se loger.

Lourdes064

Lourdes065

 

 

Nous poursuivons notre route vers l'Eglise paroissiale.

Nous observons le Baptistère où fut baptisée Bernadette (qui date de l'ancienne Eglise paroissiale puisque celle que nous visitons a été construite après les apparitions). Après un moment de reccueillement devant le Saint Sacrement, nous sortons pour partager notre goûter.

Lourdes066

Lourdes067

 

 

Notre chemin se poursuit avec la découverte de l'ancien presbytère où Bernadette est venue trouver le Père Peyramale afin de lui parler des apparitions.

 

 

Lourdes068

Notre périple se termine par la visite à la chapelle de l'Hospice où Bernadette fit sa première Communion le 3 juin 1858.

Lourdes071

Lourdes069

Lourdes070

Nous redescendons ensuite vers la Chapelle Notre Dame pour écouter quatre témoignages de vie : couple, Religieuse, Prêtre, célibataire. Chacun racconte son parcours, ses difficultés, ses doutes, ses joies ... Nous retenons que seule la Prière leur a permis de s'orienter avec assurance et conviction dans leurs choix de vie.

La nuit commence doucement à tomber. Nous rentrons à l'hôtel tout en ayant quelques pensées pour le deuxième groupe qui se trouve encore sur la route pour au moins 30 minutes d'après le Père Augusto.

Lourdes073

Lourdes072

Lourdes074

Dès notre arrivée à l'hôtel, chacun prend sa douche et nous attendons toujours la deuxième moitié du groupe. J'avoue que les plaisanteries sur l'état dans lequel chacun va arriver après ces quelques heures de marche vont bon train ...

 

Lourdes075

 

Nous avions donc quitté le deuxième groupe en grande forme en milieu d'après-midi au moment de leur départ pour Bartrès.

La montée vers Bartrès commence donc visiblement dans la bonne humeur.

Lourdes076

Lourdes077

Lourdes078

Lourdes079

Lourdes080

Ce n'est qu'après plus d'une heure de route que le groupe arrive au village de Bartrès, qui de l'avis de tous est vraiment un beau village de montagne. L'Eglise paroissiale est fermée mais le groupe se dirige vers la bergerie où Bernadette emmenait ses troupeaux durant son séjour en 1857.

Lourdes081

Lourdes082

En regardant les photos, il semble que malgrè la fatigue qui se fait sentir, l'ambiance est toujours au rendez-vous !

Lourdes083

Lourdes084

 

 

 

Puis, la redescente vers Lourdes s'amorce. Et ce n'est que tard en fin d'après-midi que le groupe retrouve la ville et arrive finalement à l'hôtel juste pour l'heure du dîner.

 

 

Je n'ai alors qu'un regret, c'est de ne pas avoir avec moi mon appareil photo lorsque les premiers courageux arrivent sur le palier de notre deuxième étage ... je revois Chiara "affalée" en haut des marches. Tous ont l'air bien fatigué mais sont d'accord pour dire que l'aboutissement valait bien l'après-midi de marche.

 

Aller, je ne résiste pas à la tentation de faire un petit comparatif :

au départ ...                                                                                        ... à l'arrivée

Lourdes075

Lourdes085 

 

 

 

 

 

 

Ben alors, les garçons, l'ambiance n'est plus à la bataille de polochons ?...

Lourdes091

Après le repas, nous nous retrouvons à la salle Sainte Bernadette pour notre deuxième veillée. Il s'agit d'une veillée de Prière : louange, chants, Adoration ... Chacun a également la possibilité de recevoir le Sacrement de Réconciliation.

Lourdes092

 

Avant de remonter à l'hôtel, nous nous dirigeons à nouveau vers la Grotte où nous remercions Marie pour cette première journée à Lourdes.

 

 

 

 

Lourdes087

 

De retour à l'hôtel, une question de la plus grande importance est sur toutes les lèvres "Va-t-on avoir droit aux portables ce soir ?". Même s'il est déjà tard, la réponse est : oui. Les jeunes profitent donc d'une demi-heure de téléphone avant de se coucher. Oui, mais voilà ... un smartphone se décharge très rapidement (voilà bientôt 48 heures que nous sommes partis) mais dans beaucoup de chambres, il n'y a qu'une seule prise de courant pour deux, trois, voire quatre ados ... Les quelques prises qui se trouvent dans les couloirs sont donc prises d'assaut !

Lourdes088 

Lourdes095

 

Sandra n'a vraiment pas de chance : non seulement, il n'y a pas de prise disponible dans la chambre, mais en plus, grâce à la délicatesse de Julien, une porte est venue comme par enchantement dire bonjour à sa joue ... Dans le rôle du glaçon : la bouteille d'eau !

Lourdes090

 

Lourdes089

 

 

 

 

Eh bien, même si l'ambiance semble encore au rendez-vous en cette heure tardive, le coucher fut facile et rapide. Les adultes remercient la journée bien remplie !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Troisième question : Que font des adolescents (chose qui ne viendrait jamais à l'idée d'adultes dans la même situation) lorsqu'ils arrivent pour la première fois dans une chambre d'hôtel qu'ils vont partager durant plusieurs jours ? Réponse : ils collent les lits. Eh oui. Et alors, l'étagère (qui sert de table de nuit) qui se trouve, au départ, entre les deux lits, se retrouve pile au dessus des oreillers, n'est-ce pas Serena et Valentine ? Question suivante : Que font deux adolescentes qui reçoivent une étagère (qui se décroche du mur) sur la tête à trois heures du matin ? Réponse : elles allument la lumière, cherchent dans les draps, déplacent les lits pour chercher dessous tous les objets (et coyez moi, il y en a beaucoup sur une table de nuit partagée entre deux filles) : livres, bracelets et autres boucles d'oreilles ... qui sont tombés. Au fait, je ne vous ai pas demandé les filles : Avez-vous réussi à réveiller Leslie qui dormait de l'autre côté de la chambre ? En tout cas, je crains que les voisins de dessous ...

 

 

 

 

Lourdes096

Mercredi 29 octobre, 7h00 ... Debout tout le monde ! Encore une fois, le réveil fut facile. Mais aujourd'hui, en remontant dans les chambres après le petit-déjeuner, Filip et Jean-Baptiste nous offrent un scénario digne d'Agatha Christie ... Jean-Baptiste a quitté la chambre le premier. Filip est persuadé d'avoir laissé les clefs sur la table de nuit et donc d'avoir laissé la porte ouverte en descendant. Et pourtant, les voilà devant une porte fermée à double tour et sans clef ... Dans le rôle des enquêteurs : Soeur Nélisa, Soeur Vânia, le Père Augusto et moi-même. Les soupçons se portent rapidement sur Lilian qui affiche un sourire louche. Pourtant, il faut bien se rendre à l'évidence, Lilian n'y est pour rien. Le gérant de l'hôtel était passé dans la chambre (suite à un problème de plomberie) pendant le petit-déjeuner et avait refermé la porte derrière lui sans se souvenir qu'il l'avait trouvée ouverte, enfermant donc les clefs à l'intérieur. Lilian, reçois toutes nos excuses ...

Nous passons à la Grotte puis nous nous retrouvons petit à petit dans la salle Sainte Bernadette où la matinée commence par des chants et des danses.

 

Lourdes093

Lourdes094Les lycéens nous quittent pour ce début de matinée et c'est Monseigneur Brouwet, Evêque de Tarbes et Lourdes qui reste avec les collégiens pour un temps d'enseignement autours, entre autres, du thème : "Comment vivre sa Foi et son Baptême pour un adolescent".

 

Lourdes097

 

 

 

Nous nous retrouvons ensuite pour la Messe célébrée par les deux Evêques présents avec nous pour cette journée de pèlerinage : Monseigneur Brouwet et Monseigneur Rey, Evêque de notre diocèse.

 Lourdes098

Lourdes099

 

 

Nous remontons à l'hôtel pour prendre le repas et chacun dispose ensuite d'un temps libre jusqu'à notre départ pour la chapelle Notre Dame. Les lycéens quant à eux partiront avant nous pour se rendre auprès de la communauté du Cenaculo, afin de recevoir le témoignage d'anciens toxicomanes qui aident, au quotidien, des jeunes qui veulent, comme eux il y a quelques années, sortir de la drogue.

Lourdes102

 

 

 

Mais pour lors, chacun profite de son temps libre à sa manière. Les photos parlent d'elles-même en ce qui concerne la différence entre filles et garçons.

Lourdes100

Lourdes101

C'est également l'occasion d'entraîner notre champion Baptiste ... En effet, ce soir, c'est la veillée tant attendue : "Questions pour un lumignon" ! Baptiste et Camille représenteront l'hôtel. Il s'agit donc de réviser activement ...

Lourdes103

 

 

Nous redescendons ensuite pour écouter de nouveaux témoignages.

 

 

 

 

 

 

15h00 ... il est pour nous l'heure de nous rendre aux piscines. Ce fut pour beaucoup d'entre-nous un moment très particulier et très fort, nous plongeant à nouveau dans l'eau, comme au jour de notre Baptême. Nous ressortons quelque peu transformés et émus.

Lourdes104

Lourdes106

 

Les garçons patientent depuis déjà quelques temps lorsque les dernières filles sortent et tous les estomacs crient : "famine !!!". Jocelyne et Andrée, gardiennes du goûter durant tout le pèlerinage, font la distribution. Grands et petits en profitent.

 

 

Lourdes107

 

 Lourdes108

Lourdes109

 

 

C'est maintenant le moment que les jeunes réclament depuis deux jours à chacun de nos passages dans les rue de Lourdes : les souvenirs. Nous allons donc "dévaliser" les nombreux magasins qui se trouvent aux abords du Sanctuaire. C'est chargés de nombreux sacs que nous remontons lentement vers l'hôtel.

 

 

 

 

Dès notre arrivée dans les chambres, je me rends compte que certains garçons (je ne citerai pas de noms ici) semblent penser que Lourdes est célèbre pour ses magnifiques pistolets à eau ... je me retrouve donc l'heureuse propriétaire de deux superbes exemplaires remplis d'eau tout prêts à être utilisés ...

 

 

Lourdes110

 

 

En attendant le retour des lycéens, chacun prend sa douche et nous nous retrouvons en bas pour le dîner. Nous avons l'agréable surprise d'avoir avec nous, pour ce repas, Monseigneur Molinas.

 

 

Lourdes113

Lourdes114

 

 

Après le dessert, Julien nous explique le principe de la veillée, et plus particulièrement du jeu "Questions pour un lumignon !", et c'est aidé de Jonas et Jérémy qu'il nous explique le cri de guerre qu'ils ont mis au point.

 

Lourdes115

 

 

 

 

Après un rapide passage dans les chambres, nous reprenons de nouveau la route vers le Sanctuaire, survoltés et prêts à supporter comme il se doit nos deux champions : Camille et Baptiste.

Ce soir-là, les lourdonniens ... euh ... lourdeaux ... euh ... non ... lourdinois ??? (ce n'est qu'un petit florilège des réponses que nous avons pu entendre lors du jeu) ont dû avoir particulièrement du mal à s'endormir compte-tenu de l'ambiance qui régnait entre les hôtels et le Sanctuaire.

Lourdes116

 

 

 

 

A notre arrivée dans la salle, c'est l'euphorie ! Un peu moins pour ceux qui ont porté leurs camarades sur les épaules de l'hôtel jusqu'à la salle, mais ça, je ne l'ai appris qu'après ... sinon ...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La veillée commence par un "Questions pour une vocation", interview d'une Religieuse et d'un Prêtre, tous deux pleins d'humour, qui répondent à un cocktail de questions pouvant aller des plus sérieuses aux plus existentielles, comme : "Est-on obligé, si on devient Prêtre, de porter des sandales avec des chaussettes ?". Bref, le ton est donné !

 

Puis, les champions de chaque hôtel sont appelés pour commencer le "Questions pour un lumignon" !

Lourdes117

 

 

Le principe est simple, chaque collégien utilise la tête de son lycéen comme buzzer (on reste dans l'ambiance). Le lycéen actionne alors un "jouet sonore" (c'est donc un festival de "pouet !!!!!" qui se superposent au milieu des cris de toute la salle : une vraie cacophonie !). Et voilà Baptiste les mains sur la tête de Camille qui s'acharne sur son hamburger en caoutchouc. Vous visualisez la scène ?

 

Lourdes121

Lourdes122

Lourdes118

 

C'est un festival de bonnes réponses pour Camille et Baptiste (très impressionnants, ils sont incollables sur Lourdes ...) qui se qualifient brillamment pour la deuxième manche puis pour la finale.

 

Lourdes119

Lourdes123

Lourdes124

 

 

Nous terminerons finalement deuxièmes, bravo à nos deux champions ! Et c'est avec un "lumignon" taille XXL que nous remonterons ce soir-là à l'hôtel.

 

La veillée s'achève par un temps d'enseignement et de Prière.

 

 

 

 

 

 

 

Avant de remonter, nous nous arrêtons à la Grotte puis nous remplissons nos gourdes, bouteilles et autres bidons à la source.

Lourdes126

 

 

 

De retour à l'hôtel, nous avons l'"indispensable" demi-heure (qui fut plutôt une heure ce soir-là) "portables" de la journée. Chacun profite également d'un temps libre pour le moins élastique pour cette dernière soirée.

 

 

 

Lourdes125

 

 

 

Le Père Augusto et moi, qui avons la grande chance d'avoir deux prises de courant dans nos chambres respectives, récupérons un stock assez conséquent de portables. Eh oui, la perspective du voyage en car avec une batterie à plat en angoisse plus d'un(e). Pas vrai les filles ?...

 

 

 

Lourdes128

 

 

Miss ampoules (j'ai nommé, Marion, après les mains à Paris, ce sont les pieds à Lourdes) est soignée par Soeur Vânia, notre infirmière.

Lourdes127

Lourdes112

 

Lourdes129

 

 

 

Le Père Augusto profite de ce temps libre pour bénir les différents objets achetés dans l'après-midi puis, chacun va (enfin) se coucher.

 

 

 

 

 

 

Lourdes111

 

 

Jeudi 30 octobre, dernier jour ... Comme d'habitude, il est 7h00, l'heure de se lever. Nous descendons prendre notre petit déjeuner puis, après nous être lavé les dents, nous bouclons nos valises et c'est avec un peu de nostalgie que nous descendons tous nos bagages dans le hall de l'hôtel.

 

 

 

 

 

Lourdes130

 

 

 

 

Après notre passage à la Grotte, nous nous rendons avec tous nos compagnons d'hôtel déposer notre "lumignon" au brûloir.

 

Lourdes131

Puis, nous nous dirigeons vers la salle Sainte Bernadette pour notre matinée : louange, laudes, enseignement.

Nous retrouvons avec plaisir le Père Ronan qui nous aide à réfléchir, entre autres, sur notre confiance en Dieu ... Je pense que nos garçons, particulièrement, se souviendront de la Twingo, .... sport,  ... jantes alu !... Ouah, la classe !!!... et tous de la traversée du canyon à brouette sur un fil.

Lourdes132

 

Le Père Ronan nous invite également à réfléchir sur l'engagement que nous allons prendre en cette fin de pèlerinage. Comme le premier jour, nous prolongeons notre réflexion en aumônerie.

 

Lourdes133

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lourdes134

Nous avons encore quelques minutes de temps libre avant la Messe.

Lourdes135

Lourdes136

 

 

Merci à Jason, qui à plusieurs reprises m'a proposé de nous prendre nous aussi en photo pour que nous ayons des souvenirs de notre pèlerinage.

 

Lourdes138

 

 

Chacun occupe son temps libre comme il le souhaite.

Jonas, comme à son habitude, nous propose des tours de magie : impressionnant !

 

 

Lourdes137

 

 

Tiens ... la fatigue commence à se faire sentir chez certains ? Mais ce n'est que passager, car tout le monde finit par profiter de la pelouse pour se défouler ...

Lourdes139

Il est l'heure de retourner à Sainte Bernadette pour notre dernière Messe.

Lourdes140

La Messe est célébrée par Monseigneur Rey. C'est au cours de cette dernière Messe que nous lui remettons nos engagements. Monseigneur Rey bénit chacun des groupes qui ont participé au Pèlerinage et chaque jeune quitte la célébration avec un souvenir de ces quelques jours.

Lourdes141

Lourdes142Lourdes143

 

 

 

 

Lourdes158

Lourdes144

 

 

Nous remontons à l'hôtel pour le repas et notre après-midi débute par le Chemin de Croix.

 

 

Il se situe sur la colline des Espélugues, juste au dessus des Basiliques. Les stations sont matérialisée par des statues de fonte, grandeur nature, peintes en doré.

 

Lourdes145

Lourdes147

 

 

C'est autour du Père Alejandro et du Père Augusto que nous prions ce Chemin de Croix.

 

Lourdes148

Lourdes146

1 500 mètres plus tard ... nous attendons les lycéens dans la joie et la bonne humeur, en chantant. Ils n'auront d'ailleurs aucun mal à nous localiser dans les rues de Lourdes ...

Lourdes149

Puis, les lycéens vont réaliser leurs achats pendant que les collégiens s'adonnent à une petite séance photos.

Lourdes150

Lourdes156

Lourdes151Nous formons à nouveau deux groupes. Ceux qui sont à Lourdes pour la première fois iront visiter la Basilique de L'immaculée Conception (Basilique supérieure que l'on voit depuis maintenant quatre jours à chacun de nos passages devant le sanctuaire mais dans laquelle nous ne sommes encore jamais entrés). Les autres ont le choix : ils peuvent se joindre à nous ou descendre prier une dernière fois à la Grotte.

Nous découvrons donc la Basilique de L'immaculée conception. C'est la première des Basiliques qui fut construite après les apparitions. Elle est de style néogothique. Elle fut bénie en 1871 et consacrée en 1876.

Lourdes152

Lourdes153

 

 

 

Nous découvrons également la crypte, et plus particulièrement la châsse contenant des reliques de Sainte Bernadette.

 

 

Lourdes155

Lourdes157

Nous descendons vers la Grotte pour rejoindre l'autre moitié du groupe. Il est largement l'heure de goûter ...

Lourdes154

Lourdes159Le Père Augusto et les "habitués" de Lourdes se sont installés sur les pelouses. Oui mais voilà ... ce sont Jocelyne et Andrée (avec les néophytes) qui ont le goûter dans leurs sacs. Alors voici mon avant-dernière petite question : Combien d'ados peut-on faire goûter rien qu'avec ce que contiennent les sacs à dos d'un petit groupe de dix d'entre-eux ? La réponse est : beaucoup ! Chacun sort de son sac gateaux, bonbons et autres friandises amenées de la maison pour quatre jours de Pèlerinage devant les yeux stupéfaits du Père Augusto. Oui, en aucun cas nos ados n'ont risqué d'avoir faim durant ces quatre jours (quantité de bonbons avait déjà circulé dans les chambres avant les couchers, je peux en témoigner), la preuve en est la quantité de sucreries qu'il leur reste encore le dernier jour. Certains ayant peur de manquer pour la longue nuit de car qui nous attend se sont même arrêtés en chemin durant notre dernière descente au Sanctuaire pour acheter des bonbons pour tout le car.

Lourdes160Nous traversons le Gave et nous les rejoignons. Dernière question : Que font des ados qui viennent de goûter il y a 10 minutes et qui voient un autre groupe (qui lui n'a pas encore goûté) attaquer les pains au lait et le chocolat ? Réponse : ils regoûtent ! Pardonnez-moi ... de vrais estomacs sur pattes !

 

Lourdes162

Lourdes163

 

Nous poursuivons avec un temps libre, puis nous nous dirigeons vers la chapelle du Saint Sacrement qui se trouve à côté de l'Eglise Sainte Bernadette (où nous célébrons les Messes depuis trois jours).

 

Lourdes161

Nous enregistrons également une vidéo pour Soeur Tania qui a été dans nos coeurs tout au long de cette semaine.

Lourdes166

Lourdes165Quelques-uns d'entre nous souhaitent déposer un cierge au brûloir avant de rentrer vers Six-Fours. C'est donc avec un petit groupe que je me dirige vers le brûloir. Nous déposons nos cierges, puis après un temps de Prière personnelle, nous prions ensemble, à l'initiative des jeunes, pour toutes nos intensions.

Lourdes164

Nous rentrons à l'hôtel pour notre dernier repas, et c'est avec nos valises que nous reprenons une dernière fois le chemin du Sanctuaire pour notre dernière veillée. L'ambiance est un peu moins festive que la veille ...

Lourdes167Mais dès notre arrivée dans la salle, la joie reprend le dessus ! Devinez à quelle paroisse appartiennent les jeunes qui font des ombres chinoises sur l'écran ...

Lourdes168

Lourdes170

 

Après un temps de chant et de de danse, chacun retourne s'asseoir et c'est le moment de dire "Merci Jésus ...". Chaque volontaire s'avance pour remercier Jésus pour un moment particulier de son Pèlerinage. Après un temps de Prière, nous sortons afin de participer à la procession aux flambeaux. Un joli moment de Prière, profond et émouvant.

Lourdes169

Il est maintenant l'heure de se séparer ... Nous regagnons nos cars par petits groupes.

Lourdes171

Et le retour vers Six-Fours commence. Julien et Jérémy se chargent d'animer notre début de voyage au micro. Et après une bonne heure d'amusement, d'échanges et de partage de ... bonbons, bien sûr, le calme se fait et chacun s'installe le plus confortablement possible pour la nuit.

Lourdes172

 

Vendredi 31 octobre, 7h00, arrivée à Six-Fours. Comme vous pouvez le voir, pour beaucoup d'entre nous, c'est la grande forme !... Je pense que la nuit va se prolonger encore quelques heures pour une majorité. Les photos parlent d'elles-même.

Lourdes173

 

 

 

Lourdes174

Lourdes176

 

 

 

Eh bien, c'était pour moi mon premier Pèlerinage à Lourdes. J'en garde un souvenir formidable, tant spirituellement que humainement parlant. Tout fut parfait. J'ai beaucoup apprécié les temps de partage (que ce soit avec les adultes ou les jeunes), de Prière, de recueillement mais également l'ambiance festive dans d'autres moments. Merci à tous, jeunes et adultes, pour ces quatre jours de joie.

 

 

 

 

 

 "...Lourdes 2015, j'y serai !"

 

Isabelle

 Si vous êtes parent et que souhaitez signaler un abus en ce qui concerne les photos de cet article, vous pouvez me contacter en cliquant Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

LA PROFONDE RICHESSE DU SILENCE

 

   Dieu nous a pourvu de cinq sens perfectionnés pour nous permettre de vivre dans sa Création en pleine conscience de tout ce qu’il nous a donné par amour, sans que nous n’ayons jamais rien demandé et c’est pour cela que nous devons lui rendre grâce, le remercier et le glorifier chaque jour.

   Parmi ces cinq sens, il en est un qui nous paraît banal et naturel mais qui est pourtant une merveille de conception qui n’a pas d’équivalent dans la technologie humaine. Ce « capteur » exceptionnel, c’est notre oreille, qui est reliée directement à notre cerveau, celui-ci étant le « récepteur » final qui va analyser les sons dans le but de nous situer dans l’espace environnant.

   Aujourd’hui notre cerveau est constamment sollicité parce que la vie moderne est trépidante et bruyante. Les agglomérations toujours plus nombreuses sont des lieux où le bruit est constant le jour et à peine atténué la nuit. Certains ne peuvent pas vivre sans ce bruit permanent et ne sauraient vivre dans le silence et pourtant, pourtant ! D’autres trouvent le SILENCE assourdissant !

   La plupart d’entre nous est capable de supporter une certaine dose de bruits, mais à la condition d’avoir des périodes alternatives de silence Cette question se pose alors :

   Comment faire pour s’éloigner de ces bruits envahissants ? Où trouver ce silence qui va nous permettre la réflexion, le retour sur soi? La première chose est de vouloir LE DESIRER.

   Des lieux de silence existent, mais il faut savoir les trouver. Ainsi nous avons pris parfois des sentiers qui passaient près d’une petite chapelle qui ne servait plus de lieux de culte, mais dont la porte était ouverte pour nous inviter à y entrer. Allons voir, c’est l’affaire d’un « petit moment ». A l’intérieur c’est LE SILENCE qui nous saisit et notre esprit va se mettre naturellement dans un éveil particulier, car nous sentons que Dieu est ici présent.

   Il y a aussi d’autres silences angoissants qui peuvent provenir de questions sans réponses, comme devant la maladie ou la mort. Ainsi ne sommes nous pas frappés du SILENCE qui imprègne la plupart des assemblées d’obsèques ? Dans ce cas il n’est nul besoin de demander de faire SILENCE, il devient naturel, il s’impose. !

   Nous pouvons penser aussi a ces regards si forts qu’ils sont synonymes de SILENCE, celui de la maman pour son petit enfant, de la « fiancée » remplie d’amour pour son promis.... de l’ami(e) qui a besoin de partager une grande inquiétude.... du médecin qui n’a pas de solution à proposer à un grand malade et combien d’autres...... qui sont en réalité des échappatoires à la parole trop insuffisante, ou non significative. Il est nécessaire parfois de ne rien dire pour ne pas vexer. Il nous faut FAIRE SILENCE !

   Nos églises de France, si petites soient-elles sont privilégiées , elles nous offrent alternativement des lieux de silence et de fêtes. Combien d’entre-nous avons ressenti ce calme serein en entrant dans une église. Tout d’abord il y a cette odeur particulière souvent discrète de fleurs ou d’encens, ensuite le regard qui se porte sur telles statues ou peintures, puis sur des vitraux souvent très beaux, très expressifs, puis enfin sur l’architecture de l’édifice qui a été l’œuvre de corps de métiers divers, d’artisans remplis de talents à qui l’on accordait le temps de réaliser leur œuvre. Cela n’existe plus aujourd’hui ce qui donne une valeur supplémentaire à nos églises. Le corollaire est que nous n’avons plus d’artisans de talents pour réaliser de telles œuvres et que même s’ils existaient nous n’aurions plus les moyens de les payer pour faire à nos églises les indispensables réparations dues à la sécurité.

   Nos églises restent des lieux privilégiés de SILENCE pour se recueillir. Il nous faut comprendre que LE SILENCE n’est pas une évasion, un repli stratégique, mais au contraire la possibilité d’entreprendre un « voyage » pour aller avec confiance « au creux de Dieu ».

   Nous avons encore en mémoire ce très beau film de Philip Gröning tourné dans le monastère de la Chartreuse en 2005, où l’on voit les moines vivre leur quotidien sans échanger un mot, sans commenter quoi que ce soit, sans autres bruits que ceux produits par les gestes du quotidien.

   LE SILENCE est une règle de vie qui permet à chaque moine de vivre intensément dans ce lieu exceptionnel, la présence de Dieu. Cela est un choix de chacun et ne semble pas être un fardeau. Les offices religieux sont chantés avec ces voix profondes d’hommes de foi. I y a chaque jour alternance de SILENCE et de prières, les périodes de silence étant les plus longues.

   Monastères, couvents, églises, LE SILENCE est présent, à nous se savoir l’utiliser comme une richesse rare. Pour cela il y a dans beaucoup d’églises un lieu réservé à l’ADORATION, ce lieu ou l’on se met sous le regard de DIEU, ou l’on est en présence de la Trinité par l’ESPRIT, celui la même que Dieu nous a laissé après la résurrection de son envoyé JESUS-CHRIST.

   L’adorer c’est d’abord le remercier de la vie en général et surtout de notre vie personnelle avec la liberté qu’il nous a donnée et une intelligence capable de le percevoir dans tout ce qui nous entoure, car il est présent partout dans toute sa création et notre vie sera toujours trop courte pour apprécier son don d’amour immense de PERE.

   Les deux pieds plantés dans la glèbe de notre terre, de notre planète TERRE, nous n’avons pas souvent le désir d’élever notre regard parce que ce que nous pouvons voir avec nos yeux est si énorme que cela dépasse notre intelligence. Il y a pourtant un lieu très proche de nous à quelques dizaines de kilomètres où la puissance de Dieu est omniprésente et sans contestations possibles. La distance ? environ 100 km au-dessus de nos têtes, là ou il n’y a plus d’atmosphère mais seulement le vide avec une température de –273 degrés, un lieu où la vie humaine ne peut exister. Comme il n’ y a pas d’atmosphère, les sons ne peuvent pas se propager et LE SILENCE est absolu.

   Dans la station spatiale internationale, des hommes vivent, mais dans un espace entièrement protégé du vide environnant, avec une reconstitution des conditions de vie sur le sol terrestre. C’est une situation artificielle qui permet de « voir » à l’extérieur l’immensité de l’espace avec ses milliards d’étoiles. Cet espace est l’espace de Dieu, celui de sa Création, nous en faisons partie et si nous regardons juste en dessous, nous voyons notre Terre toute proche à quelques centaines de kilomètres et puis regardant vers le haut dans ce vide tout noir, nous nous trouvons angoissés par l’immensité de l’Espace où brillent des milliards d’étoiles qui sont des soleils semblables au nôtre......Tout à coup nous nous sentons bien fragiles et nous nous trouvons soudain infiniment petits :

   Mystère de l’immense puissance de Dieu, mystère de la vie, mystère du péché originel, mystère du rachat de nos fautes dans le sacrifice de son envoyé le CHRIST, mystère de son Esprit qu’il nous a laissé pour demeurer avec lui tout au long de notre vie. Mystère de l’homme dans cet univers incompréhensible à l’homme......Mystère de Dieu qui a tout fait par AMOUR.

   LE SIENCE nous met en présence de DIEU. Ces paroles que nous prononçons chaque dimanche un peu machinalement, avec une petite musique personnelle que nous avons crée sans nous en rendre vraiment compte, ces paroles peuvent prendre maintenant une tout autre dimension.

Je crois en Dieu le Père tout puissant, créateur du ciel et de la Terre, de l’Univers visible et invisible

   Il est là présent partout et il nous a laissé son ESPRIT pour que nous puissions le remercier et l’adorer dans LE SILENCE, de tant d’AMOUR donné aux hommes.

 

Jean Pierre Dezafit / Octobre 2013

Téléchargez l'article en pdf

JMJ_madrid
{source}
<object width="500" height="385"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/IaM1M9sbY2I?fs=1&amp;hl=fr_FR"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/IaM1M9sbY2I?fs=1&amp;hl=fr_FR" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="480" height="385"></embed></object>
{/source}
REPAS FEIJHOADA A LA PAROISSE LE 14 NOVEMBRE 2010


L'hiver étant bientôt là, nous avons eu comme chaque année maintenant depuis que les pères brésiliens sont parmi nous, le repas traditionnel brésilien qui se mange en hiver. Le père Augusto était en cuisine aidé de nos "cuisiniers maison" tandis que les pères Roni et Luciano préparaient la traditionnelle "caipirinha" apéritif typiquement brésilien.
Plus de 130 paroissiens étaient au rendez-vous !!!
Quelques photos pour nous rappeler cette belle journée.
le pre augusto aux fourneaux
Le père Augusto surveille la cuisson
un peu de dtente pendant la cuisson..
Un peu de détente pendant la cuisson
le pre roni surveille lapritif
Le père Roni surveille l'apéritif
on sert lapritif
On sert l'apéritif, à l'extérieur car il fait très beau !!

larrive des convives
L'arrivée des paroissiens
chacun cherche sa place
Chacun cherche sa place
enfin on se rgale
Enfin on se régale !!!
on se ressert ctait vraiment trs bon
On se ressert, c'était vraiment très bon !!!
des assiettes vides ctait bon
Les assiettes, sont vides, on attend le dessert, salade de fruits, et biscuits maison confectionnés par Brigitte Serrano.
Ce fut une belle journée, le temps a été clément...


Encore un grand merci aux organisateurs et tous ceux qui ont contribué à la réussite de cette journée très conviviale.






Messe des Roses à la Chapelle Sainte Thérèse les Lones


copie de neuvaine de sainte thrse 2010 098

Nous vous invitons à venir à la Messe des Roses le 1er jeudi du mois  à 19h!

Avant la messe à 18h l'adoration, chapelet à Sainte Thérèse et bénédiction du Saint Sacrement!

copie de rose3Apportez vos roses que seront bénies à la fin de la messe. Les roses sont les symboles de toutes les grâces que Dieu nous donne par l'intercession de Sainte Thérèse. Car c'est elle même qui a dit " Je passerai mon ciel à faire du bien sur la terre". Maintenant encore plus à travers sa présence parmi nous, " la relique "qui demeure dans la chapelle.

 

copie de neuvaine de sainte thrse 2010 036

 

 

Pèlerinage Lourdes 2010 ( Collégiens Confirmés)

Du 24 octobre jusqu'au 28 octobre, l'aumônerie de Six Fours est partie à Lourdes pour le pèlerinage diocésain des jeunes confirmés.    Nous avons passé de bons moments de prière, de louange, de partage, des jeux et de nouvelles découvertes. Car Lourdes est un lieu merveilleux qui nous permet de nous ressourcer et d’affermir la grâce de la confirmation, de la "confirmer"!

 

lourdes 2010 toussaint 034

lourdes 2010 toussaint 013

lourdes 2010 toussaint 018

lourdes 2010 toussaint 015

lourdes 2010 toussaint 045

lourdes 2010 toussaint 041

lourdes 2010 toussaint 021

 

Cliquez sur l'image pour accèder au récit du Père Molinas

Newsletter: Abonnez-vous !

Merci de vous inscrire à notre lettre d'information.

Musique

Une page spéciale est consacrée aux chants.

Ecoutez les chants de notre paroisse, que vous pouvez apprendre en venant aux répétitions de la Foi en Chantant.